...à périodicité très variable, ouverte le 23 février de l'an de grâces (matinée) 2014...

et (presque) fermé en janvier 2017


sphinx

PRÉ EN BULLE
Cette page n'est subventionnée par aucune collectivité territoriale,
car nous détestons la littérature de faussaires à la main d'organismes bidons ( Offices, fausses assos, EPCC...), instrumentalisés en sous main par des élus.
Quand, par le passé, les gouvernants, ou leurs porte-plumes serviles, se sont occupés de régenter art ou littérature, on a aussitôt
pu constater la régression mentale.


(avec la complicité de Léonor Fini, ici à droite)

Le mot "Bretagne" de ce titre n'implique aucune allégeance à un quelconque communautarisme, autonomisme ou indépendantisme. Il situe juste le lieu de la culture (et parfois de la langue) d'où nous écrivons. Notre regard essaie de porter plus loin que les Régions, les États, les continents... ou les galaxies, car nos territoires sont avant tout imaginés.

Vous avez de bonnes griffes, vous aimez la couleur, vous aimez ouvrir votre gueule, vous détestez la censure
...cette page est à vous
Si votre contribution ou réaction est retenue par le "comité éditorial tricéphale" *, à humeur bien tempérée, votre signature (ou pseudo) y figurera. Les réactions  parvenant à l'adresse du site seront toutes publiées.
* à savoir : Régine Mary (Iso), Gilles Knopp (Knoppy) et Jean Kergrist (JK)

Pour un formatage américain à réactivité immédiate, il faudra vous adresser au logiciel Wordpress. Ici on prend le temps des relations humaines et des labyrinthes rigolos des fêtes foraines. On s'en fout totalement du nombre de zamis sur fesse-bouc.

On n'est pas à un jour près, ni à un mois.
On prend le temps, avant d'écrire, de tourner 7 fois la plume dans l'encrier des sentiments. On amène ses crayons de couleur, on s'écoute, o
n se cause et on se contredit courtoisement. Pour vos plaidoyers en faveurs du Front National, du pâté Hénaff, de la Légion étrangère, de l'Institut de Locarn, ou de l'agriculture productiviste, adressez plutôt vos textes à Minute ou à La France Agricole.

Depuis fin février 2014, sur cette page, déjà près de 400 articles (tous en ligne). Pour faciliter leur repérage, ils sont numérotés. Le moteur de recherche interne vous permet de trouver les thèmes abordés ou les personnes citées.

Marquez cette page dans vos onglets de favoris et merci de la signaler à vos amis et proches.
Pour publication ou commentaire, rendez-vous à la page contact du site. Textes et commentaires (sans injures ni diffamation) pas trop longs si possible.
Aucune censure : ils seront publiés intégralement.

Le foot, on s'en bat les coupes

Agissons maintenant pour la survie des générations futures !
Vous aussi, citoyens responsables, Agissez !
Rejoignez la pétition ci-dessous et faites-la circuler autour de vous !
Camarades (au féminin), camarades (au masculin), gardons-nous des grands stades qui serviront aux prochaines rafles organisées par les flics "Valls" dans les bus "Macron".interdirfoot
Interdisons dès aujourd'hui le foot professionnel, la coupe est pleine.
Soyons écolo-responsables ! (même ce dessin est recyclé !)
"C'est la luuu/"... Knoppy

 

Je viens de lancer la pétition "La FIFA: Pour une interdiction totale et définitive du football" et je voulais savoir si vous pouviez m'aider en la signant.
Mon objectif est d'atteindre 100 signatures et j'ai besoin de plus de soutien. Vous pouvez en savoir plus et signer la pétition ici  
 Merci!
 Helmut

Texte la pétition :

"Tout le monde le sait, le football est un sport débile et archaïque. Chaque année, des millions d'euros sont gaspillés pour organiser des rencontres et des évènements sans aucun intérêt. D'autres millions d'euros sont également dilapidés pour construire des stades gigantesques destinés à accueillir des crétins plus ou moins imbibés potentiellement violents, souvent racistes et systématiquement xénophobes puisque l'adversaire, que ce soit à l'échelle d'une ville ou d'un pays, est forcément un ennemi. Encore davantage de millions d'euros sont engloutis pour les salaires monstrueusement mirobolants des joueurs. Vous remarquez que je n'évoque même pas les pots de vin et autres pratiques financières souterraines inhérentes à ce... sport (Ah-ah-ah-ah !), mais on peut encore en rajouter une bonne louche, de millions d'euros.

Bref, faites le total, cette gabegie est parfaitement scandaleuse et inopportune, il est temps de mettre un terme à cette vision des rapports humains complètement obsolète, alors qu'il y a tellement plus urgent, vital et intéressant à faire avec tout cet énorme tas de pognon."

(dessin de Knoppy)

 

COMMENTAIRES

POUR UNE OBLIGATION TOTALE ET DEFINITIVE DU FOOT 

A tous les détracteurs de la Coupe, qui préfèreront sortir en ces beaux soirs de juin 2016, plutôt que regarder la télévision, je répondrai que changer le monde en changeant le foot est possible. Il suffirait de prendre des mesures, comme rendre le football obligatoire pour tous, à raison de deux fois par semaine. Entrainements payants, c'est plus engageant. Les petits, les gros, les mous, les lents, les vieux, les boiteux ont besoin d'exercices, c'est évident. Il faudrait les coacher c'est tout.  La société n'est pas en bonne santé. Tout le monde le paye. Et la population a besoin de liesse en ces temps de transition. La société a besoin de se retrouver en dehors des rues et de manière sécurisée. Et puis comme dit Emmanuel Macron, elle a besoin de revoir ses règles. 

Quoi de mieux pour elle, qu'un grand stade surveillé, surtout quand il est neuf et écologique, le stade est un endroit fiable et porteur de sens pour toutes les générations. Le jeu collectif oblige à la solidarité et à la mixité sociale. Et quoi de plus enthousiasmant qu'une foule qui se lève d'un seul élan pour consacrer ses champions. Nos pays ont besoin de communion et de compétitivité. Ils rêvent d'unité. D'unicité. D'osmose. D'harmonie dans l'affrontement. VINCI BOUYGUES EIFFAGE ATOS l'ont compris. Si chaque métropole s'engage à investir dans la plus grosse structure à l'échelle de son territoire, elle s'engagera à créer des emplois porteurs d'avenir. Bâtissons les stades d'une nouvelle civilisation.

Si toutes les villes de France et d'ailleurs qui font l'éloge du GRAND, parient sur leurs grands stades, destinés à fabriquer les plus grands champions, elles  feront vivre à leur population, les plus grandes émotions. Les plus grands triomphes. Toutes les villes ont besoin d'un challenge pour se distinguer entre elles ! Les plus grands espoirs passent par les plus grosses réalisations.

Si les grandes cités s'engagent financièrement sur 30 - 40 ans, voire 50 ou 100 ans, à installer aux manettes, un nouvel ordre mondial nécessaire au maintien de la paix dans le monde, respectueux des droits de chacun et de l'environnement, elles contribueront à la promotion d'un nouvel idéal sportif et culturel, au bénéfice de toute l'humanité. Elles participeront au développement des villes intelligentes dans un monde affolé, et nous ramèneront à une organisation sociétale sans failles cette fois, une société où tout sera pensé et géré au compte goutte spécial FOOT. Une société où tout le monde demain, fera la queue sans crainte de dérives, en toute sérénité. Car le risque zéro est possible, et grâce au foot, il n'y aura plus de terrorisme. La nouvelle transparence est annoncée à tous les stades de l'éco-système.

Croyez moi, vous pouvez faire confiance au foot pour changer le monde, et lutter efficacement contre la corruption, le changement climatique et la précarité énergétique.

Mais pour cela, vous devrez être souples et disciplinés, n'ayez pas peur, c'est très facile quand on est bien entrainé.

Engagez-vous dès maintenant à être bons joueurs et pacifiques avant toute chose.

Soyez foot et rien d'autre, suivez la voie tracée.

Voir les formalités sur la page facebook foot.gouv.

En cours, une nouvelle appli obligatoire pour supprimer les billets à l'entrée ! Payez avec votre portable.  Vivez le foot sans échange de monnaie !

ISO 42000 pour une société limpide, et non agitée.

Iso c'est du tonnerre !

-« Panem et circenses » : du pain et des jeux : la Rome antique avait déjà découvert le sésame pour tenir en main le peuple. Et ça marche ! Aux têtes de gondoles des supermarchés les bambins se précipitent sur les ballons et maillots made in Taiwan. Le César du moment s’apprête à remonter dans les sondages, surtout si les bleus parviennent en finale. Que les flots reculent et que les grèves s’arrêtent ! Avec un bon attentat là-dessus, il pourrait à nouveau nous faire le coup de la fermeté protectrice et sauver son deuxième quinquennat. JK

 

 

DANS OUEST-FRANCE, HIER :Etron

Un traitement spectaculaire

Depuis trois mois, au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Brest, un patient souffrait d’une diarrhée sévère (dite « infectieuse récidivante à Clostridium difficile »). Des antibiotiques avaient été testés, sans succès. Suite à une transplantation de selles (ou microbiote fécal), il est guéri. Son transit a été normalisé en 24 heures ! C’est la première transplantation du genre pour l’hôpital brestois.

Novateur… malgré des réticences

Cette thérapie, initiée dans la Chine ancestrale, modernisée en Europe du Nord, est encore peu pratiquée en France. Les patients se montrent parfois réticents… Mais l’introduction des selles d’un donneur sain dans le tube digestif d’un receveur malade est efficace. Selon une étude, la transplantation de microbiote fécal guérit près de 94 % des cas d’infections récidivantes à Clostridium difficile. La procédure est très encadrée « La sélection d’un donneur de selles sain est une étape très importante », souligne le Dr Le Berre, infectiologue. « Les selles ne seront préparées par les pharmaciens que si aucun micro-organisme pathogène n’est mis en évidence. Elles sont filtrées pour en extraire les bactéries et la flore intestinale", explique le dr Franck Cholet. La flore saine va remplacer la défectueuse. Le transfert se fait via une sonde, sans odeur ou autre désagrément particulier. 

D’autres avancées possibles

La flore intestinale est constituée de milliards de bactéries complexes encore peu connues. « Un déséquilibre intestinal est observé dans un large éventail de pathologies », selon les médecins brestois. Leur étude est une « avancée majeure ». Les bactéries étaient considérées comme des « ennemis à abattre ». Dans une majorité de cas, elles deviennent des « amies à préserver ».

 

Désormais si on vous traite de belle merde, soyez-en fier !

JK

 

 

 Knoppy a dégainé son cigare. La révolution est en marche.

revol02

 

L’information est à prendre au conditionnel, tant elle semble édifiante : on aurait découvert des humains communicants et, chose plus incroyable encore, intelligents…  

D’après nos premières investigations, ces individus seraient capables de lire l’index de leurs compteurs électriques sans être connectés à un écran d’ordinateur ou de smartphone. Il semblerait même qu’ils aient la faculté de réduire leur consommation d’énergie sans compteur intelligent, sans émetteur radio et sans smartphone. Les plus ingénieux éteindraient leurs appareils en veille et isoleraient leur maison. Les radicaux, quant à eux, revêtiraient un pull en hiver. Quelques-uns, parmi les plus intégristes, se passeraient même de congélateur, voire de frigo et de téléviseur pour les fondamentalistes.  femme extraterrestre

Nous les avons suivis dans leurs activités quotidiennes afin de mieux saisir l’étendue de leur génie. Ce qui nous a frappés, d’emblée, c’est leur capacité à communiquer sans passer par un écran. Ainsi, cette espèce serait pourvue d’une aptitude à la parole de visu, sans aucune assistance électronique. A ce don, s’ajouterait celui des gestes, des mimiques et des émotions, ce que nous appellerons la « communication ». Certains s’écriraient des lettres à la main qu’ils insèrent dans des enveloppes. Ils seraient même en mesure de lire des livres en papier et se passeraient ainsi des liseuses numériques.  

Ce qui semblerait guider ces humains, c’est le plaisir de partager des moments de vie réelle avec leurs semblables. Ils seraient, à proprement parler, connectés entre eux par tous les sens, ainsi qu’au monde qui les entoure. Ne disposant pas de téléphone intelligent, ils pourraient soutenir des conversations sans être interrompus par une sonnerie ou par une vibration, sans être contraints de devoir répondre à des dizaines de messages. Ils seraient pleinement présents à l’instant et au lieu où ils sont, prendraient le temps de contempler les arbres, de réfléchir et même de ne rien faire.  

Leurs faits et gestes ne seraient pas surveillés en permanence. Ayant refusé d’être assujettis à un portable, ne disposant pas de carte de crédit ou de fidélité, n’étant inscrit sur aucun réseau social, ils auraient à cœur de préserver leur vie privée et leur intimité.

La plupart de ces individus hors réseau cultiveraient leurs légumes sans aucun dispositif d’arrosage à déclenchement automatique ni capteurs de détection des besoins hydriques. Ils pailleraient leur sol avec des matières végétales locales et se passeraient des matériaux composites connectés de la dernière génération. Apparemment, leurs récoltes seraient abondantes.  

Concernant leur santé, nos premières observations font apparaître des conclusions de toute première importance. Leur denture ne présenterait aucun problème majeur, bien que non entretenue par une brosse à dents intelligente. Quant à leur sommeil, sa qualité serait très nettement améliorée. Nos analyses ont relevé quatre fois moins de réveils nocturnes et sept fois moins d’endormissements tardifs. Ces individus s’endormiraient avec le silence et se réveilleraient avec la lumière du jour ; aucune dépendance n’a été remarquée avec les molécules innovantes, les musiques de détente et d’éveil. D’autres paramètres sont en cours d’approfondissement, comme l’appétit, la régulation thermique, les migraines, les complications digestives, les problèmes cognitifs… Les premières conclusions plaideraient en faveur d’une moindre exposition aux ondes toxiques, ce qui confirmerait les études scientifiques menées par les chercheurs indépendants depuis des dizaines d’années.  

Nous avons analysé l’impact de ces données en termes d’espérance de vie. Il apparaît que cette catégorie d’humains sans prothèse vivrait jusqu’à sept ans de plus que le reste de la population. Quant à l’espérance de vie en bonne santé, la différence serait de plus de douze années en faveur des humains non connectés à la planète 2.0.

Si ces informations s’avéraient confirmées, elles marqueraient un tournant dans l’évolution de l’espèce. Ces humains intelligents et communicants pourraient bien être les précurseurs d’une humanité perfectionnée, en bonne santé, équipée d’un cerveau opérationnel et susceptible de pourvoir à ses besoins sans être dépendante d’un système technologique de plus en plus fragile, toxique et intrusif.  

Nous allons poursuivre nos recherches afin de mieux appréhender l’ampleur du phénomène et ses évolutions. 

(Dépêche de l’aéronef 6222, depuis la Terre, pour la planète Médianus de la galaxie Z43, le 24 septembre 2022, conformément au calendrier terrestre.)

Frédéric Wolff

Pour faire plus ample connaissance avec notre Frédéric c'est ici

 

Si Boris Vian revenait, il n'en reviendrait pas ! Plus question de la ramener avec sa complainte du progrès, dépassée, sa tourniquette à faire la vinaigrette ! Plus la peine d'imaginer séduire Dudule avec sa panoplie d'électro ménager. Dudule n'est plus à conquérir. Dudule se tape de l'amour, ce qu'elle veut, c'est ne plus prendre de risques et être connectée à elle-même. Pourquoi se faire chier avec une personne du sexe opposé, quand on est tellement mieux asservi par soi même ! Et puis le vivant c'est chiant, un bel objet vibrant, c'est tellement plus bandant. Oui mais de quoi s'équiper en premier ?

Il apparaît que pour être plus heureux aujourd'hui, dans l'idéal, faut d'abord tomber malade. Ensuite le but de la maladie c'est de te faire comprendre le sens de la vie avec un objet connecté et comment faire pour ne pas que ça s'aggrave, tu vois ? C'est le challenge qui est intéressant !

Avec les objets connectés qui te sont déjà fortement conseillés, pour être identifié citoyen modèle, les ratios, calculs et courbes d'évolution sont directement réalisés via l'outil. Plus besoin de calculettes pour calculer ta glycémie ... Chaque jour au réveil, ta montre connectée te fixe de nouveaux objectifs à atteindre, avec une proposition de menu du jour à respecter, une note à la fin de la journée et une récompense au bout de 30 jours ! ( un pack repas minceur, une boîte de médicaments, ou un cours de gym gratuit ) C'est génial !objets connectes

Pulsomètre cardiofréquencemètre tensiomètre, tu ne pourras bientôt plus les éviter. Tu seras " suivi " !
Balance connectée
Brosse à dents connectée
Vêtements connectés
Fourchette minceur
Pilulier intelligent
Lentilles de contact pour diabétique
Montre anti crise cardiaque
Réfrigérateur
Chaudière
Voiture
Linky Gazpar Aquarius Vermine RFID quelle chance !

Tu seras bientôt connecté à toute heure, car pour faire société il faut s'équiper. Et si le marché t'aime, souffre qu'il t'impose pour ton bien, la haute technologie dont tu as besoin mon ami. Tu dors mal, ton compteur a noté que tu étais debout toutes les nuits à manger des yaourts 30% de matières grasses ! C'est pas bien ! Il te faut des " Capteurs de sommeil "

Ils se glissent sous ton matelas et enregistrent tes mouvements, tes habitudes, tes cycles de sommeil, ton rythme cardiaque, et le nombre de fois où tu vas pisser. Avec toutes ces infos exigées bientôt par ton assureur, tu vas bénéficier d'un contrat personnalisé ! Formidable ! D'autres capteurs, insérés dans un objet stylisé à poser sur ta table de nuit enregistreront la température, la luminosité, le bruit. Tu obtiendras en retour, des consignes, pour améliorer ton sommeil et programmer ton réveil dans les meilleures conditions pour être efficace au boulot. Diffusion d'une lumière ambiante d'intensité progressivement croissante au moment le plus propice de ton cycle de sommeil et une somme d'actualités positives sur ton propre comportement :
« Bravo, vous avez marché plus de 90 kilomètres ce mois-ci, nous vous remboursons votre abonnement à la salle de sport » ; « vous avez dépassé votre quota de matières grasses cette semaine, vous ne respectez pas vos objectifs en matière d’alimentation, votre prime d’assurance santé va augmenter » ; « vous avez fait deux excès de vitesse cette semaine, restez vigilant, gare au malus » ; « Alerte météo dans votre région : un orage violent est prévu. Pensez à ranger vos meubles de jardin »...
 
Tu n'auras bientôt plus à t'inquiéter de rien. Ta montre bracelet te guidera. Tu seras suivi pour tout.

Iso

 

COMMENTAIRES

-Pour remonter le moral d'Iso : l'éthymologie de connecté nous renvoit à CON et à la connerie. Elle triomphe partout aujourd'hui. J'espère que les robots sauront créer un univers plus vivable... en commençant par virer tous les cons (dont ils sont le pur produit). Il ne restera plus grand monde sur cette planète désaccordée. Bel espoir pour l'humanité ! Vivement le prochain transfert astral vers d'autres galaxie ! JK

-Lettre à Jean GAUBERT, député, suite à la réunion de LANVOLLON du 13 mai 2016 contre les compteurs intelligents 

Monsieur le Député,

Vous nous avez aimablement reçus à Lanvollon pour nous rassurer sur la pose des compteurs intelligents Gazpar, Linky et Aquarius, après avoir mangé un sandwich express dans votre voiture, et je vous en remercie. J'étais dans la salle pleine de contestataires comme Monsieur Millepieds qui n'était pas du tout sur la même longueur d'ondes que vous, ça se voyait. Etaient présentes également, les victimes de violation de leur domicile, les victimes de sinistres incendie, les victimes d'autres dégâts matériels et puis les victimes de l'électrosensibilité. Se trouvaient aussi présents, des habitants inquiets de la santé mentale des politiques et des poseurs de compteurs. Des citoyens inquiets de la santé publique. D'autres, inquiets pour leur propre santé et particulièrement celle de leurs enfants. Des insubordonnés de l'éducation populaire. Des désobéissants de l'éducation nationale. Des sentinelles de nos libertés individuelles. Des serviteurs des droits de l'homme. Des adeptes de la démocratie. Des protecteurs de la Constitution. Des élus indociles. Des juristes. Des avocats du droit à l'intimité à l'intérieur de nos maisons. Des rebelles à un mode de consommation obligatoire, imposé par l'Etat. Des réfractaires au gaspillage de l'argent public. Des hostiles au mariage des trafiquants mondiaux de l'énergie avec ceux du numérique et de la sécurité des données. Des imperméables aux objets connectés. Des insoumis au marketing du Consortium des villes intelligentes. Des opposants au courant porteur en ligne et aux ondes électromagnétiques. Des rétifs à l'intensif. Des sourds au transhumanisme. Des allergiques aux puces RFID. Des commerçants des artisans indomptés. Des fermés à la surveillance. Des anciens collaborateurs récalcitrants d'EDF et GRDF à la retraite et pas contents. Des insensibles aux valeurs du libéralisme. Des écologistes et des décroissants dont certains étaient tous ceux-là en même temps. Autant dire, tout un ramassis d'énervés auxquels vous avez répondu calmement, que la pose et les finalités des compteurs étaient parfaitement sous contrôle et nous en même temps. C'était très clair pour vous. Autant dire sans appel. Les compteurs intelligents représentaient une nouvelle puissance moderne inéluctable. Vous nous avez invités fermement à un nouveau départ, connecté à une confiance aveugle et un sens critique inexistant, si je me rappelle bien votre dernière phrase : " Ecoutez, en Indre et Loire tous les compteurs sont posés et il n'y a plus de débat ". Point final.

Autrement dit, les compteurs intelligents sont comme étaient les essais nucléaires dans l'océan Pacifique, neutres, sans danger, propres et parfaitement maîtrisés autant qu'obligatoires pour les autochtones. C'était ce qu'avait dit le Général de Gaulle qui n'avait pas voulu se rendre en son temps en Polynésie pour le vérifier.

A la fin de cette réunion, il y avait tellement d'électricité dans l'air que nous étions nombreux comme vous, à avoir le rouge aux joues. Nos désaccords étaient visibles. Pour autant, je dois vous remercier. Grâce à ce débat, je me suis retrouvée au coeur d'une épidémie de liberté. Vous nous invitez à la désobéissance civile pour une raison toute simple, comprenez-la : " Il vaut mieux être libre et heureux avec le nécessaire, sans nuire à autrui, qu'esclave et malheureux avec le superflu ". Tous ceux qui étaient présents ont enfin compris pourquoi ils étaient là.

Comprenez à votre tour, Monsieur le Député, que nous voulons avoir le choix, de vivre ou pas, chaussés de pantoufles connectées. Ce n'est plus un secret pour personne, le concept des villes intelligentes basé sur la production centralisée d'énergies confondues, fortement subventionnées, sera un gouffre pour toute la société. D'autre part, il n'est pas normal qu'il destine, sans états d'âme, une part grandissante de la population, à tomber malade et à réinvestir les cavernes des pestiférés, quand une autre voie réellement écologique emprunte d'humanité est possible.

Je comprends qu'il n'est pas facile d'être à la fois représentant des fournisseurs d'énergie et médiateur, tout en étant représentant de tous les citoyens, les pour et les contre, en même temps que membre du Club des Amis du Cochon ...

Vous aurez beau être de bonne foi, je vous laisse à vos contradictions.

Personnellement je pense, qu'on ne peut être en même temps, le prisonnier et le gardien de prison.

Régine MARY, Cobaye Intelligent

 

 

Le comité régional porcin a de la suite dans les idées. Au printemps 2015, les entreprises agroalimentaires et les collectivités territoriales (région BZH, départements, villes…) étaient invitées à cracher à sa tirelire pour promouvoir le cochon industriel hors sol, lors d’une « Pig-Parade » organisée sur plusieurs mois.

L’astuce consistait à faire appel à des artistes pour peindre de grands cochons en béton, tous identiques, circulant ensuite dans les grandes villes pour, enfin, les vendre aux enchères au profit des restos du cœur, noble cause s’il en est.

L’affaire avait plus ou moins foiré. Certes quelques artistes collabos avaient offert leurs pinceaux pour crédibiliser cette opération de com destinée à redorer l’image du cochon en batterie. Faut bien gagner sa croûte. Mais, du côté de Perros-Guirec, un groupe citoyen s’était fendu d’une « pig mascarade » pour dénoncer la grosse entourloupe des porchers. Les restos du cœur, comprenant la manipulation dont ils étaient l’objet, avaient refusé ce cadeau empoisonné.

704237 plus avoir detecte uterus 25

Cette année, soucieux de « continuer à tisser du lien sur leur territoire » (sic), les porchers remettent une couche d’épandage artistique. Ils ne s’adressent plus aux artistes peintres, sans doute un peu honteux de leur collaboration passée. L’opération, cette fois, utilise les petites têtes tendres des CM1 CM2, nettement plus malléables, dans le cadre des TAP (Temps d’Activités Périscolaires), sorte de garderie scolaire à charge des communes. Une aubaine pour les maires de trouver de si gentils animateurs aussi désintéressés.

Les 16 gros cochons en béton de l’an passé se sont réincarnés en 500 petits cochons en papier mâché, que 2.000 bambins, appelés « artistes en herbe », barbouilleront bientôt de leur lisier précoce.

« Un jury se réunira en juin pour désigner les artistes en herbe lauréats qui remporteront une sortie au musée des beaux-arts. Les œuvres seront ensuite exposées lors de la journée portes ouvertes régionale « Tous à La ferme » du dimanche 26 juin 2016 ».

Au musée des beaux-arts (sans doute Rennes ?), ils pourront regarder quelques toiles cochonnes et, qui sait, imaginer des porcs s’égayant en toute liberté.

Exit les restos du cœur : la vente aux enchères se fera cette fois au profit des P’tits doudous de l’hôpital sud de Rennes. Les enfants leucémiques, suite en particulier aux épandages de pesticides, sauront remercier de leurs gros bisous les organisateurs du comité régional porcin. Très touchant !

De quoi faire oublier les 22.000 exploitations agricoles au bord de la faillite et sans cesse réanimées par des « plans de compétitivité » ? Le dernier plan (PCAE), d’un montant de 1,2 milliards d’euros, nous promet 250.000 porcs de plus cette année… et pas en papier maché.

JK