bandeau.fw

Barouf en campagne

Paru en septembre 2004

barouf

Veaux, vaches, cochons, préfets, raveurs, échangistes
aménagent le territoire, balayant les amants de Vérone.
Les incinérateurs crachent leur nuit des longues cheminées.
Les aveugles ne sont pas ceux qu'on croit.
À travers le barouf (de l'italien dialectal "baroufa" : "dispute"),
le vieux monde s'éclate, laissant deviner les constructions
nouvelles. Ces quelques histoires cruelles pour nous caler
la cervelle durant la disette.

13 euros

Cf un compte rendu exhaustif de ce livre sur le site Eireann :

http://eireann561.canalblog.com/archives/2008/01/25/7689477.html

Cf également, pour en savoir davantage, dans la revue "Hopala !" n°23 (juillet 2006), pages 60 à 64,
l'article intitulé : "La difficile alchimie des mots. Dialogue avec un éditeur".

"Pour épouser définitivement ce nouveau monde, elle s'était fait tatouer un papillon sur l'épaule gauche et, pour garder une assurance dans le monde d'avant, une Sainte Anne sur la cuisses droite. Du catholicisme à l'échangisme, le saut, du coup, paraissait jouable." (extraits)

"Une cocasserie imaginative qui n'épargne personne" Y. Pelletier Ouest-France 19/11/2004

"Kergrist manie les mots avec humour et truculence. Certains passages pourraient figurer dans une anthologie par la précision et l'acuité du propos"; J.J. Monnier, Le Peuple Breton, novembre 2004

"...canon à eau nitratée, orgues de Staline en ut majeur, lance roquettes pour chiens, bombes lacrymo sans gêne, envolées lyrico-acides, portraits à la sulfateuse..." Harvey Killian Télégramme 30/11/2004

"... Fellini chez les Bretons ! ... le fils spirituel de Villiers de l'Isle Adam !... le James Joyce de l'Argoat profond !" Edmond Rébillé Trégor FM (3 émissions sur ce livre en janvier 2005)

Une partie de cet ouvrage donnera naissance à un spectacle (de même titre), disponible début 2006 (cf la rubrique "à l'affiche").