bandeau.fw

page de Bretagne

...à périodicité très variable, ouverte le 23 février de l'an de grâces (matinée) 2014...

et fermé en janvier 2017


sphinx

PRÉ EN BULLE
Cette page n'est subventionnée par aucune collectivité territoriale,
car nous détestons la littérature de faussaires à la main d'organismes bidons ( Offices, fausses assos, EPCC...), instrumentalisés en sous main par des élus.
Quand, par le passé, les gouvernants, ou leurs porte-plumes serviles, se sont occupés de régenter art ou littérature, on a aussitôt
pu constater la régression mentale.


(avec la complicité de Léonor Fini, ici à droite)

Le mot "Bretagne" de ce titre n'implique aucune allégeance à un quelconque communautarisme, autonomisme ou indépendantisme. Il situe juste le lieu de la culture (et parfois de la langue) d'où nous écrivons. Notre regard essaie de porter plus loin que les Régions, les États, les continents... ou les galaxies, car nos territoires sont avant tout imaginés.

Vous avez de bonnes griffes, vous aimez la couleur, vous aimez ouvrir votre gueule, vous détestez la censure
...cette page est à vous
Si votre contribution ou réaction est retenue par le "comité éditorial tricéphale" *, à humeur bien tempérée, votre signature (ou pseudo) y figurera. Les réactions  parvenant à l'adresse du site seront toutes publiées.
* à savoir : Régine Mary (Iso), Gilles Knopp (Knoppy) et Jean Kergrist (JK)

Pour un formatage américain à réactivité immédiate, il faudra vous adresser au logiciel Wordpress. Ici on prend le temps des relations humaines et des labyrinthes rigolos des fêtes foraines. On s'en fout totalement du nombre de zamis sur fesse-bouc.

On n'est pas à un jour près, ni à un mois.
On prend le temps, avant d'écrire, de tourner 7 fois la plume dans l'encrier des sentiments. On amène ses crayons de couleur, on s'écoute, o
n se cause et on se contredit courtoisement. Pour vos plaidoyers en faveurs du Front National, du pâté Hénaff, de la Légion étrangère, de l'Institut de Locarn, ou de l'agriculture productiviste, adressez plutôt vos textes à Minute ou à La France Agricole.

Depuis fin février 2014, sur cette page, déjà près de 400 articles (tous en ligne). Pour faciliter leur repérage, ils sont numérotés. Le moteur de recherche interne vous permet de trouver les thèmes abordés ou les personnes citées.

Marquez cette page dans vos onglets de favoris et merci de la signaler à vos amis et proches.
Pour publication ou commentaire, rendez-vous à la page contact du site. Textes et commentaires (sans injures ni diffamation) pas trop longs si possible.
Aucune censure : ils seront publiés intégralement.

310 - DÉCHARGE ET NOSTALGIE

Cet article est suivi d'un Nota Bene capital (voir plus bas)

Le clown, pendant 40 ans, a accumulé des centaines d’accessoires de spectacle. À l’arrivée : 3 hangars remplis d’objets divers, en plus ou moins bon état. De quoi ouvrir un musée… ou remplir une décharge.

C’est la deuxièmeFievreA decharge option qui a prévalu. Déjà 10 grandes remorques transportées. Plus qu'une vingtaine !

Ces objets n’ont de sens que sur scène, manipulés par leur créateur. Inutile donc de regarder en arrière… même si… parfois...

Nostalgie du passé avec une pensée pour tous ceux qui ont ri en découvrant ces objets de bric et de broc.

Soulagement cependant de tourner une page haute en rires et gags, en déposant tous ces objets, aujourd’hui obsolètes, à la déchetterie. Tri sélectif bien entendu. Juste une dernière photo avant l’adieu aux compagnons.

 Cette belle caisse en bois, peinte en bleu avec des étoiles de cirque, provient du spectacle " La fièvre acheteuse ", créé en 1977, et rebaptisé plus tard « Le clown informatique » (ci-dessous une photo du début du spectacle).

fievreA

 

Et cette tête de clown à casquette décapité provient du "Clown Chomdu", créé en 1993 (un des derniers de la série des clowns).

tete decharge

chomdu

 

 

 

 

 

 

Le clown chomdu, de stages d'insertion en CDD à mi-temps à l'essai, après passage à la guillotine, finissait au bout du fusil du CNPF (aujourd'hui MEDEF)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NB : Cet article 310 a été écrit avant le suivant, le 311, off course ! J'ignorais que mon ami et maître Knoppus, dit aussi Knoppy, préparait à Saint Goazec (29), dans une porcherie désaffectée, sa "porcherie cosmique", oeuvre immense qui va marquer à tout jamais l'histoire de l'art singulier, avec ouverture prévue en grandes pompes et noeuds papes le samedi 27 mai 2017 à 17h23.

J'ai donc aussitôt arrêté ma macabre opération décharge à la 11ième remorque, un peu honteux d'avoir foutu à la poubelle de tels trésors. Knoppy récupère désormais toutes mes merdes. Gloire à Knoppy, bienfaiteur de l'humanité, sauveur des oeuvres clownesques en péril, pour l'éternité !

 

-Droit de réponse au note à benêt du début de l'article 310 :
 
Alors non seulement Onc' Jika m'oblige à le débarrasser de toutes ses vieilles merdes pleines de poussière et de toiles d'araignées, mais en plus, il exige que je lui monte une "médiathèque Jean Kergrist" au sein même de la "Porcherie Cosmique". Non mais on croit rêver, là ! Pincez-moi !
Je souhaite préciser également que la "Porcherie Cosmique" est un club privé, réservé aux seuls membres ayant été adoubés après l'examen minutieux d'un solide dossier de rectitude morale.
L'inauguration dont parle Jean à 17h23, sera donc réservée à quelques vieilles pies, et uniquement sur invitation.
Modalités suivront.
Knoppy.
logomail
 
 

309 - WIFI SUR PLAGE

Enfin, la wifi débarque sur les plages

Les temps sont difficiles. Je ne vais pas dresser la liste pour ne pas accabler. Mais quand même. Entre le chaos climatique, l’empoisonnement chimique, l’irradiation tous azimuts, les attentats, la torture animale, la faim dans le monde, on peut rêver mieux dans le genre progrès universel.
Heureusement, il arrive que l’actualité nous réserve une belle surprise. Tout semblait perdu et à nouveau, on se reprend à espérer. A nouveau, la confiance revient. La civilisation en laquelle on ne croyait plus retrouve grâce à nos yeux. images

Ce jour de grâce est arrivé. Après la découverte du feu, l’âge de la pierre polie et l’invention de l’écriture, après le grand débarquement du 6 juin 1944, la wifi débarque sur nos plages !
Parce que bon. Soyons sérieux deux minutes. S’il y avait une chose insupportable ici-bas, c’était bien d’être déconnecté entre deux baignades. Perdre le lien avec le monde entier le temps d’un bronzage. Etre face au vide sidéral d’un écran, seul au milieu de ses semblables, désœuvré, à tenter une ultime connexion qui donne enfin un sens à l’existence.
Grâce à nos ingénieurs, grâce à nos élus, plus de rupture de lien. L’attractivité de nos territoires a de beaux jours devant elle. Les Landes ouvrent la voie de la wifi gratuite pour leurs estivants. A n’en pas douter, les autres régions vont suivre. Bientôt, on pourra classer chaque station balnéaire par ordre de connexion, de nombre de barrettes, de 4G, 4G+, 5G, de smiley...
Une innovation arrivant rarement seule, demain, où que l’on soit, vous verrez que la wifi sera garantie jusque dans les eaux profondes de nos océans. Un plus indéniable pour la compétitivité mondiale de notre littoral. Et bientôt, le tuba intelligent pour continuer à causer à son smart-téléphone, le masque connecté pour les images, la paire d’oreillettes sans fil pour le son… La fracture numérique entre les baigneurs et les non-baigneurs en passe d’être abolie. Un grand pas pour l’humanité.
En attendant, on peut désormais continuer à travailler tout en profitant de ses vacances à la mer. On peut surfer non stop entre deux vagues, partager ses selfies que le monde entier brûle d’impatience de découvrir. On peut twitter, liker, se googeliser le nombril en long, en large et en travers, se faire de nouveaux amis sur le web… Cette avancée majeure vaut bien quelques petits désagréments, non ?

Que les ondes soient cancérogènes possibles comme le glyphosate et autres délices du genre,
Qu’elles altèrent nos fonctions cognitives, notre sommeil, notre immunité, la communication entre nos cellules, nos rythmes biologiques, la barrière qui protège notre cerveau…
que les électro-sensibles doivent fuir un lieu – un de plus – et renoncer aux baignades dans l’eau de mer qui fait tant de bien,
que ces technologies dévastent des territoires avec leurs mines de métaux rares,
que leurs déchets empoisonnent des êtres humains,
qu’elles gaspillent une énergie précieuse et soient climaticides,
qu’elles produisent des millions de victimes de guerres menées pour le contrôle des ressources,
qu’elles fassent de nous des autistes incapables d’être présents au monde, aux autres et à nous-mêmes,
qu’elles étendent toujours plus leur emprise sur nos vies surveillées, contraintes et dépendantes…
Après tout, le bénéfice est tel – rester connecté en se dorant l’épiderme sur la plage – qu’il compense tout le reste, n’est-ce pas ?
Alors allons-y gaiement. Continuons à plébisciter nos « gadgets de destruction massive » (lire ou relire les excellentes analyses de Pièces et Main d’œuvre). Ecrivons à nos chers élus pour les féliciter, votons pour eux tant que nous y sommes. Pratiquons l’obéissance civile en toutes circonstances. Ayons la servitude joyeuse !  
 Frédéric Wolff

 

308 - TAPAGE NOCTURNE

grenouilleIl ne s’agit pas cette fois de vilipender les supporters des matchs de foot (article précédent), mais les grenouilles, bêtes comme leurs pieds, qui croassent pour un oui pour un non, surtout quand elles ont envie de baiser, et qui empêchent les téléspectateurs de matchs de foot de siroter tranquillement leur Kro en éructant à chaque but marqué, sans compter les coups francs. Une vraie calamité. Heureusement que la justice, débordée par ces hooligans à maillots verts, veille à les traduire au tribunal en comparution directe.pecheras

Cela s’est passé à la cour d’appel de Bordeaux, au pays de Juppé. La présidente, Catherine Fourniel, assistée de Mr Franco et de Mme Roques (à trois, la justice est plus juste) vient de sévir avec diligence et fermeté condamnant les batraciens pour tapage nocturne (arrêté du 2 juin 2016). Qui pourrait après ça traiter les juges de laxistes ? pas Juppé en tout cas.

Les époux Pecheras (photo de droite), dangereux terroristes, propriétaire de la mare dans laquelle elles s’ébattaient, ont intérêt à vite leur clouer le bec, car l’huissier, dépêché par le tribunal, a pu constater des coassements de 63 décibels, mesurés dans l’une des chambres d’un voisin, ce qui constitue « un trouble anormal dans les relations de voisinage ».

Le Pecheras, laxiste en diable, s’accroche à sa mare : "Cette mare existait déjà de mémoire des grands-parents de ma femme, elle n'a donc pas été créée spécifiquement il y a 12 ans. Les grenouilles qui y sont, nous ne les y avons pas introduites. Elles sont venues naturellement. La mare en question voit aussi des canards passer de temps à autres, il y a des poissons aussi... Quand nous avons racheté cette propriété, et que nous avons refait cette mare, elle ne gênait pas notre voisin. Il m'avait même demandé quelle était l'entreprise qui m'avait aidé pour la mare, et il avait fait appel à elle, pour construire sa propre mare ! Depuis, il l'a comblée, et porte donc plainte contre nous pour la nôtre, au prétexte du bruit émis par les grenouilles la nuit durant la saison des amours..."

Déjà plus de 30.000 signataires à les soutenir. (c'est ici)

La courageuse présidente du tribunal va maintenant s’attaquer aux pets des lapins.

JK

 

COM EN TERRE

-Tiens ben j'ai une anecdote de quand que j'étais en Inde.
La maison avait une mare, celle du voisin aussi.
Au troisième ou quatrième orage de la petite mousson, en juin-juillet, les deux points d'eau commençaient à se remplir.
A un certain niveau "n" et à un instant "t", les batraciens venaient s'y ébattre et s'y égosiller, surtout entre minuit et 4 heures du mat', la meilleure heure pour épater les femelles.
Donc, à minuit pile, j'allais avec une grande épuisette capturer tous les coassants de ma mare pour les déposer, subreptice, dans celle du voisin.
C'était la seule solution pour roupiller tranquille.
Je sais pas comment i faisait, le voisin... Knoppy

-Le voisin, il faisait comme toi peut être
Ou bien le voisin était sourd
Ou encore il faisait comme les grenouilles
Ou bien il prenait des somnifères
Ou encore il aimait cette chanson là
Ou bien il allait dormir chez sa mère. Iso

-Je vais te cafarder à la juge de Bordeaux, Knoppy. Tu n'aimes ni les footballeurs, ni les grenouilles. Avec des gars comme toi, le marigot va devenir d'un triste. Il est grand temps de t'empêcher de nuire. On va te capturer avec une grande épuisette et t'envoyer sur Mars. JK

-Si les crenouilles croassent, que font les gorbeaux ? Knoppy

-Il se multiplient, selon la volonté du seigneur tout puissant, créateur du ciel et de la terre : "croassez et multipliez" (Genèse, chapitre 1, verset 28). JK

-Nan mais c'est vrai, c'est insupportable ce que te renvoient les grenouilles qui pensent qu'à ça et qui le crient " Oh oui oh oui oh oui " une bonne partie de la nuit ... ! Surtout quand Simone vient de te répondre pour ta troisième tentative d'approche en 18 mois, " Nan Marcel pas ce soir j'ai la migraine ! " Ou dans l'autre sens quand Marcel se tourne sur son côté gauche en disant " Houlala j'ai encore trop mangé ce soir ... " et s'endort en ronflant en moins d'une minute trente. C'est l'effet miroir qui est terrible avec les grenouilles débridées. Tu n'en dors plus. Tu rumines. Pour peu qu'un canard se pose sur la mare en se marrant " coin coin coin coin " t'as l'impression qu'il se moque de toi. Tout ça te renvoie dans ta jeunesse à tes anciens succès. Du temps où on te désirait dans les bals à papa et les soirées disco, quand tu avais un ventre plat avant de faire des enfants et crouler sous la charge de la sainte famille, les factures, le surendettement et l'arthrose qui ronge tes articulations à force de compenser avec les produits laitiers !

Les grenouilles sont comme les petits oiseaux, des anarchistes ! Faut pas les laisser faire, y a déjà assez de Nuit Debout en ce moment, assez des grèves en tout genre, assez de la CGT qu'est même pas capable d'organiser correctement une manifestation a dit Msieur VALLS ce matin  ... Alors Heureusement qu'il y a de bonnes décisions de justice pour remettre un peu d'ordre dans tout ça ! Je ne sais pas si la juge a délivré aux anarchistes écolos une autorisation de baiser et de quelle heure à quelle heure ? ça vaudrait le coup de se renseigner pour le coup !

Sinon, pour les riverains qui ne supportent pas les transports en commun gratuits, une boîte de STILNOX pourrait faire l'affaire. Avec un ptit verre d'eau.
Ou encore, en laisser fondre une poignée dans la mare jusqu'à extinction des anarchistes ? Le risque, c'est qu'une fois la saison des amours passée, plus rien ne se produise ni se reproduise.
Iso

-Comment sais-tu que les braves époux Pecheras se prénomment Simone (qui a la migraine) et Marcel (qui ronfle) ? Regarde bien la photo. C'est pas du genre à jouer les chichiteux de la galipette ces deux là. JK

-Les dangereux terroristes faut pas que ça se reproduise non plus ! C'est vrai qu'ils ont bonne mine les Pecheras ! C'est vrai qu' ils ont l'air d'avoir de l'appétit ces deux là ah ah i ! C'est pas faux ! Iso

 

 

307 - FOOTAGE DE G.

Le foot, on s'en bat les coupes

Agissons maintenant pour la survie des générations futures !
Vous aussi, citoyens responsables, Agissez !
Rejoignez la pétition ci-dessous et faites-la circuler autour de vous !
Camarades (au féminin), camarades (au masculin), gardons-nous des grands stades qui serviront aux prochaines rafles organisées par les flics "Valls" dans les bus "Macron".interdirfoot
Interdisons dès aujourd'hui le foot professionnel, la coupe est pleine.
Soyons écolo-responsables ! (même ce dessin est recyclé !)
"C'est la luuu/"... Knoppy

 

Je viens de lancer la pétition "La FIFA: Pour une interdiction totale et définitive du football" et je voulais savoir si vous pouviez m'aider en la signant.
Mon objectif est d'atteindre 100 signatures et j'ai besoin de plus de soutien. Vous pouvez en savoir plus et signer la pétition ici  
 Merci!
 Helmut

Texte la pétition :

"Tout le monde le sait, le football est un sport débile et archaïque. Chaque année, des millions d'euros sont gaspillés pour organiser des rencontres et des évènements sans aucun intérêt. D'autres millions d'euros sont également dilapidés pour construire des stades gigantesques destinés à accueillir des crétins plus ou moins imbibés potentiellement violents, souvent racistes et systématiquement xénophobes puisque l'adversaire, que ce soit à l'échelle d'une ville ou d'un pays, est forcément un ennemi. Encore davantage de millions d'euros sont engloutis pour les salaires monstrueusement mirobolants des joueurs. Vous remarquez que je n'évoque même pas les pots de vin et autres pratiques financières souterraines inhérentes à ce... sport (Ah-ah-ah-ah !), mais on peut encore en rajouter une bonne louche, de millions d'euros.

Bref, faites le total, cette gabegie est parfaitement scandaleuse et inopportune, il est temps de mettre un terme à cette vision des rapports humains complètement obsolète, alors qu'il y a tellement plus urgent, vital et intéressant à faire avec tout cet énorme tas de pognon."

(dessin de Knoppy)

 

COMMENTAIRES

POUR UNE OBLIGATION TOTALE ET DEFINITIVE DU FOOT 

A tous les détracteurs de la Coupe, qui préfèreront sortir en ces beaux soirs de juin 2016, plutôt que regarder la télévision, je répondrai que changer le monde en changeant le foot est possible. Il suffirait de prendre des mesures, comme rendre le football obligatoire pour tous, à raison de deux fois par semaine. Entrainements payants, c'est plus engageant. Les petits, les gros, les mous, les lents, les vieux, les boiteux ont besoin d'exercices, c'est évident. Il faudrait les coacher c'est tout.  La société n'est pas en bonne santé. Tout le monde le paye. Et la population a besoin de liesse en ces temps de transition. La société a besoin de se retrouver en dehors des rues et de manière sécurisée. Et puis comme dit Emmanuel Macron, elle a besoin de revoir ses règles. 

Quoi de mieux pour elle, qu'un grand stade surveillé, surtout quand il est neuf et écologique, le stade est un endroit fiable et porteur de sens pour toutes les générations. Le jeu collectif oblige à la solidarité et à la mixité sociale. Et quoi de plus enthousiasmant qu'une foule qui se lève d'un seul élan pour consacrer ses champions. Nos pays ont besoin de communion et de compétitivité. Ils rêvent d'unité. D'unicité. D'osmose. D'harmonie dans l'affrontement. VINCI BOUYGUES EIFFAGE ATOS l'ont compris. Si chaque métropole s'engage à investir dans la plus grosse structure à l'échelle de son territoire, elle s'engagera à créer des emplois porteurs d'avenir. Bâtissons les stades d'une nouvelle civilisation.

Si toutes les villes de France et d'ailleurs qui font l'éloge du GRAND, parient sur leurs grands stades, destinés à fabriquer les plus grands champions, elles  feront vivre à leur population, les plus grandes émotions. Les plus grands triomphes. Toutes les villes ont besoin d'un challenge pour se distinguer entre elles ! Les plus grands espoirs passent par les plus grosses réalisations.

Si les grandes cités s'engagent financièrement sur 30 - 40 ans, voire 50 ou 100 ans, à installer aux manettes, un nouvel ordre mondial nécessaire au maintien de la paix dans le monde, respectueux des droits de chacun et de l'environnement, elles contribueront à la promotion d'un nouvel idéal sportif et culturel, au bénéfice de toute l'humanité. Elles participeront au développement des villes intelligentes dans un monde affolé, et nous ramèneront à une organisation sociétale sans failles cette fois, une société où tout sera pensé et géré au compte goutte spécial FOOT. Une société où tout le monde demain, fera la queue sans crainte de dérives, en toute sérénité. Car le risque zéro est possible, et grâce au foot, il n'y aura plus de terrorisme. La nouvelle transparence est annoncée à tous les stades de l'éco-système.

Croyez moi, vous pouvez faire confiance au foot pour changer le monde, et lutter efficacement contre la corruption, le changement climatique et la précarité énergétique.

Mais pour cela, vous devrez être souples et disciplinés, n'ayez pas peur, c'est très facile quand on est bien entrainé.

Engagez-vous dès maintenant à être bons joueurs et pacifiques avant toute chose.

Soyez foot et rien d'autre, suivez la voie tracée.

Voir les formalités sur la page facebook foot.gouv.

En cours, une nouvelle appli obligatoire pour supprimer les billets à l'entrée ! Payez avec votre portable.  Vivez le foot sans échange de monnaie !

ISO 42000 pour une société limpide, et non agitée.

Iso c'est du tonnerre !

-« Panem et circenses » : du pain et des jeux : la Rome antique avait déjà découvert le sésame pour tenir en main le peuple. Et ça marche ! Aux têtes de gondoles des supermarchés les bambins se précipitent sur les ballons et maillots made in Taiwan. Le César du moment s’apprête à remonter dans les sondages, surtout si les bleus parviennent en finale. Que les flots reculent et que les grèves s’arrêtent ! Avec un bon attentat là-dessus, il pourrait à nouveau nous faire le coup de la fermeté protectrice et sauver son deuxième quinquennat. JK

 

 

306 - BELLE MERDE

DANS OUEST-FRANCE, HIER :Etron

Un traitement spectaculaire

Depuis trois mois, au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Brest, un patient souffrait d’une diarrhée sévère (dite « infectieuse récidivante à Clostridium difficile »). Des antibiotiques avaient été testés, sans succès. Suite à une transplantation de selles (ou microbiote fécal), il est guéri. Son transit a été normalisé en 24 heures ! C’est la première transplantation du genre pour l’hôpital brestois.

Novateur… malgré des réticences

Cette thérapie, initiée dans la Chine ancestrale, modernisée en Europe du Nord, est encore peu pratiquée en France. Les patients se montrent parfois réticents… Mais l’introduction des selles d’un donneur sain dans le tube digestif d’un receveur malade est efficace. Selon une étude, la transplantation de microbiote fécal guérit près de 94 % des cas d’infections récidivantes à Clostridium difficile. La procédure est très encadrée « La sélection d’un donneur de selles sain est une étape très importante », souligne le Dr Le Berre, infectiologue. « Les selles ne seront préparées par les pharmaciens que si aucun micro-organisme pathogène n’est mis en évidence. Elles sont filtrées pour en extraire les bactéries et la flore intestinale", explique le dr Franck Cholet. La flore saine va remplacer la défectueuse. Le transfert se fait via une sonde, sans odeur ou autre désagrément particulier. 

D’autres avancées possibles

La flore intestinale est constituée de milliards de bactéries complexes encore peu connues. « Un déséquilibre intestinal est observé dans un large éventail de pathologies », selon les médecins brestois. Leur étude est une « avancée majeure ». Les bactéries étaient considérées comme des « ennemis à abattre ». Dans une majorité de cas, elles deviennent des « amies à préserver ».

 

Désormais si on vous traite de belle merde, soyez-en fier !

JK